Des pilotes aux restos du coeur ?

C’est ici que ça se passe – à prendre avec des pincettes, c’est du Michael Moore, mais il n’y a jamais de fumée sans feu…

Laisser un commentaire