Le volcan vu par un pilote

Hélas non, elles ne sont pas de moi, c’est Cyril qui, n’écoutant que son courage, est passé à 200 km au nord du monstre rugissant et imprononçable sur la route de Los Angeles…


Une réflexion au sujet de « Le volcan vu par un pilote »

Laisser un commentaire