Blagounette

J’avais déjà mis en ligne une version courte mais j’ai trouvé la version longue assez succulente…

Arrivé à un nouvel hôtel à Dublin, Michael O’Leary se rend au bar et commande, comme il se doit, une Guinness. Le barman lui répond :
« Ce sera un Euro, s’il vous plaît Monsieur O’Leary ».
Surpris, O’Leary répond :  » C’est vraiment très bon marché », et il lui donne la pièce de monnaie.
– « Eh bien, nous essayons de devancer la concurrence » répond le barman. « De plus, c’est gratuit tous les mercredi soir de 18 à 20 h. Nous avons la bière la moins chère en Irlande. »
– « Quel rapport qualité-prix remarquable », commente Michael.
– « Je remarque que vous n’avez pas de verre. Il vous faudra probablement un verre à nous. Ce sera 3 Euro, s’il vous plaît. »
O’Leary fronce les sourcils, mais paie. Il prend son verre et se dirige vers une chaise.
« Ah, vous désirez vous asseoir ? » dit le barman. « Le supplément sera de 2 Euro. Vous auriez pu réserver la chaise à l’avance, et cela ne vous aurait coûte qu’un Euro. Je crains que vous soyez trop corpulent pour le siège, Monsieur. Puis-je vous demander de vous asseoir dans le gabarit, s’il vous plaît ? »
Michael essaie de s’asseoir, mais le gabarit est trop étroit. Il ne parvient pas à s’y insérer et se plaint : « Personne ne pourrait s’asseoir dans un espace aussi réduit ! »
« Comme vous ne pouvez vous asseoir dans cet espace, je crains que vous aurez à payer une surcharge supplémentaire de 4 Euro pour une chaise grand gabarit, Monsieur ».
O’Leary râle, mais paie.
« Je remarque que vous avez emporté votre laptop » ajoute le barman. « N’ayant également pas été réservé, cela fera encore 3 Euro de plus. »
O’Leary, très énervé, retourne au bar, tape sa choppe sur le comptoir et hurle: « C’est ridicule. Je veux parler au manager ! »
– « Ah, je vois que vous préférez vous mettre au comptoir », dit le barman imperturbable. « Cela fera 2 Euro, s’il vous plaît ».
O’Leary est vert de rage. « Savez-vous qui je suis ? »
– « Bien sur, Monsieur O’Leary ».
– « J’en ai assez ! Qu’est-ce que c’est que ce bar ? Je viens boire un verre à l’aise et vous me traitez ainsi ! J’insiste pour parler à un manager ! »
– « Voici son adresse email, ou si vous le désirez, vous pouvez lui téléphoner de 9 à 9h10 tous les matins, du lundi au mardi, au numéro vert.  » Les appels sont gratuits jusqu’à l’instant où quelqu’un décroche. Ensuite le coût n’est que de 10 cents par seconde. »
Et le beau Michael de s’exclamer « Plus jamais je ne mettrai les pieds dans ce bar ! »
– « Bien, Monsieur, mais rappelez-vous que nous sommes le seul hôtel en Irlande à vendre la bière à 1 Euro et même à faire des promotions à zéro Euro taxes non comprises. »

7 réflexions au sujet de « Blagounette »

  1. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog et il est vraiment sympa, rafraîchissant!
    Cette blagounette pourrait être adaptée a bien des situations. On en rigole mais on n’est pas à l’abri de voir apparaître ce genre de « modèle économique » dans d’autres secteurs d’activité!

  2. Moi j’en connais une autre, de blague :
    C’est celle du bar qui propose la bière à 50 euros.
    Ce bar est situé juste à côté de celui qui vend la Guinness à 1 euro.
    Petit à petit, il perd ses clients.
    Son déficit devient énorme. Plusieurs centaines de milliers d’euros.
    Il finit par fermer.
    Comment ça, c’est pas drôle ?

  3. non, pas drôle du tout, en effet…
    d’autant plus que le bar qui vend la Guinness à 1 euro gagne des sous non pas en vendant de la bière, mais grâce aux impôts locaux des habitants du quartier, oui, oui, même ceux qui ne vont jamais au troquet !!… 🙁

  4. Ah, mais cher ami, savez-vous que le bar qui vend sa bière à 50€ avait déjà, il n’y a pas si longtemps, été renfloué et sauvé d’une faillite certaine, non pas par les habitants du quartier, mais par l’ensemble des citoyens de ce pays…?

Laisser un commentaire