3 réponses sur “Des armes dans un Paris / New-York…”

  1. minute, papillons: les journalistes trouvent des complices parce qu’ils sont journalistes et qu’à collaborer avec eux on ne finit pas en tôle pour le restant de ses jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *