Time-Lapse Heathrow

Image de prévisualisation YouTube

2,5 NM entre chaque avion, c’est pas beaucoup… et ça passe (presque) à tous les coups ! Ils font plus de trafic avec 2 pistes que CDG avec 4 😉

11 réflexions au sujet de « Time-Lapse Heathrow »

  1. Belle pointe ! 🙂

    Pour la capacité il n’y a pas que la séparation en finale qui compte, le temps d’occupation de la piste est aussi critique. Par exemple pour l’aérodrome où je travaille, réduire à 3 NM ne servirait à rien car les exit taxiways ne sont pas bien placées pour que les bacs les plus courants évacuent la piste rapidement.

  2. J’aurais une question stupide de non-initié, mais est-ce que tous les avions approchent à la même vitesse ? Gros comme petits ? Sinon c’est un cauchemar pour organiser tout ça, non ?

  3. A Londres les pointes de trafic sont moins importantes qu’à CDG car il n’y a pas de Hub , Le trafic est lissé sur la journée.

  4. Les avions approchent entre 120 et 150 kt, donc c’est pas évident à réguler en effet 😉 il arrive parfois qu’en A321 lourd nous rattrapions un A318 léger donc soit le contrôleur est vigilant soit on remet les gaz et on repart pour un tour…

  5. Merci de la précision. C’est la nouvelle mouture du problème de maths avec le robinet…
    « soit un A321 lourd qui approche à 150 kts, il est 3 NM derrière un A318 qui lui, approche à 120kt, calculez le temps qu’il faudra pour que le contrôleur se fasse des sueurs froides, en fonction de la position de la première bretelle de sortie (on dit comme ça ?), de la pression atmosphérique et de l’âge des deux commandants de bord.
    Vous avez 1 heure. »

  6. Magnifique 🙂
    Petite question au passage, mais on dirait que tous ces avions sont relativement « ballottés » durant leur approche.
    Est-ce normal ? Ou bien est-ce en fonction des conditions climatiques sur la piste ? Ou encore la vidéo en timelapse qui accentue cette impression ? Merci!

  7. « Ça dépend… Si y’a du vent… S’il pleut… » 😉
    Plus sérieusement c’est l’effet combiné du Time Lapse qui accentue les mouvements et de l’atmosphère un peu agitée – en plus quand on pilote à la main il y a toujours quelques oscillations comme cela en approche finale…

  8. Ping : Les liens pour les yeux - Octobre 2012 | sfphotos.fr

Laisser un commentaire