Aéro-perles

Les petites perles des pilotes, contrôleurs et mécaniciens…

The pilot of an airliner requested a clearance from 25,000 feet to cruise altitude of 31,000 feet. The conversation went something like this:

United 402: « United 402 requesting climb to flight level 310 »
ATC: « United 402 maintain flight level 250 for noise abatement ».
United 402: « What do you mean maintain 250 ‘for noise abatement’ ? ».
ATC: « If you climb and hit the traffic at 270, there will be a big noise. »


On a particularly windy and bumpy day, you could tell during the final that the Captain was really having to fight it, and after an extremely hard landing, the Flight Attendant announced on the PA « Ladies and Gentlemen, welcome to Amarillo. Please remain in your seats with your seat belts fastened while the Captain taxis what’s left of our airplane to the gate.. »


Heard at Frankfurt Airport, between an British Airways pilot and the german ground controller…

Speedbird : « Good morning Frankfurt, Speedbird 206 clear of the active. »
Ground : « Guten morgan, taxi to your gate.
The BA 747 pulls onto the main taxiway and stops.
Ground : « Speedbird, do you not know where you are going ?! »
Speedbird : « Standby ground, I’m looking up the gate location now.
Ground (with typical German patience): « Speedbird, have you never been to Frankfurt before ?! »
Speedbird (coolly): « Yes, in 1944, but I didn’t stop. »


Tower : « Wind calm. No reported traffic. Use runway 32 or 14, your choice. »
Pilot : « Which runway is longer? »


ATC : « Cessna G-ABCD, What are your intentions?  »
Cessna : « To get my Commercial Pilots Licence and Instrument Rating. »
ATC : « I meant in the next five minutes, not years… »


…entendu sur la fréquence Tour de Bordeaux un samedi après-midi :

TWR : « F-AP quelles sont vos intentions après ce tour de piste ? »
Pilote : « euh… je vais voir le match de rugby… »


Tower : « Delta Oscar Mike, squawk 0476 »
Pilot : « Say again »
Tower : « Squawk 0476 »
Pilot : « Four, Zero…? »
Tower : « Do you want an easier one ? »


Tower : « Mission 123, do you have problems ? »
Pilot : « I think, I lost my compass. »
Tower : « Judging the way you are flying, you lost the whole instrument panel. »


Tower : « Have you got enough fuel or not ? »
Pilot : « Yes »
Tower : « Yes what ? »
Pilot : « Yes, SIR ! »


CTL : « Alitalia 194, taxi and hold short RWY 28. »
AZ 194 : « ahhh… yes… taxi to RWY 28… »
CTL : « Alitalia 194, cleared for take-off »
AZ 194 : « ahhhh… two minutes, we need preflight checks… »

(a few seconds later)

CTL : « Alitalia 194, YOU ARE CLEARED FOR TAKE-OFF NOW ! »
AZ 194 : « ahhh… yes…hemmm, take-off in one minute, sir. »
CTL : « Alitalia 194, expedite take-off please, we have a Delta 767 two miles final… »
AZ 194: « ahhh… we need 30 more seconds… »
(voix américaine) DL 104 : « Hey, Spaghetti, take-off or I’ll fuck you from behind !!! »
AZ 194 went off like a space-shuttle.


CTL : « N123YZ, say altitude »
N123YZ : « Altitude ! »
CTL : « N123YZ, say speed »
N123YZ : « SPEED ! »
CTL : « N123YZ, say cancel IFR »
N123YZ : « hmmm, 8000 Ft, 150 Kts sir. »


First Pilot Voice : « Roger, I am holding at 3000 over NF beacon. »
Second voice : « NO ! You can’t be doing that ! I AM holding at 3000 over that beacon !!!
(brief pause, then first voice again) « You idiot, you’re my co-pilot… »


Heard on a BA Airbus 320 flight to Hambourg after a particularly heavy landing: « Good morning ladies and gentlemen, this is the captain speaking. It is normal on these occasions to blame the second pilot for any bad landing but I cannot lie… it was me ! » – followed by general laughter around the aircraft.


Pilot : « Approach, how far from the airport are we ? »
CTL : « N823, the faster you go the quicker you’ll get here. »


Pilot : « The first officer says he’s got the field in sight. »
Tower : « Roger, the first officer is cleared for a visual approach runway 27; you captain, continue on that 180° heading, and descend to 3000 feet. »



Pilot : « I can see the golf country club down below… looks like there are a lot of controllers out today ! »

TWR : « Yes sir, there are… they’re caddying for DC-10 pilots like you. »


CTL : « Cessna 123, do you have ‘Hotel’ Information ? »
Cessna : « No, thanks, Tower, we’re staying with friends. »


Pilot: « Approach, Acme Flt 202, with you at 12,000′ and 40 DME. »
Approach: « Acme 202, cross 30 DME at and maintain 8000′. »
Pilot: « Approach, 202’s unable that descent rate. »
Approach: « What’s the matter 202? Don’t you have speed brakes? »
Pilot: « Yup. But they’re for my mistakes. Not yours. »


Tower: « …and for your information, you were slightly to the left of the centerline on that approach. »
Speedbird: « That’s correct; and, my First Officer was slightly to the right »


Controller: « USA353 (sic) contact Cleveland Center 135.60.
(pause)
Controller: « USA353 contact Cleveland Center 135.60! »
(pause)
Controller: « USA353 you’re just like my wife you never listen! »
Pilot: « Center, this is USA553, maybe if you called her by the right name you’d get a better response! »


BB: « Barnburner 123, Request 8300 feet. »
Bay Approach: « Barnburner 123, say reason for requested altitude. »
BB: « Because the last 2 times I’ve been at 8500, I’ve nearly been run over by some bozo at 8500 feet going the wrong way! »
Bay: « That’s a good reason. 8300 approved. »


Controller: « Air Force 53, it appears your engine has… oh… disregard, I see you’ve already ejected. »


Pilot: « Bratislava Tower, this is Oscar Oscar Kilo estabished ILS 16. »
Tower: « Oscar Oscar Kilo, Guten Tag, cleared to land 16, wind calm and by the way: this is Wien Tower. »
Pilot: (short break) « Bratislava Tower, Oscar Oscar Kilo passed the outer marker. »
Tower: « Oscar Oscar Kilo roger, and once more: you are approaching Vienna! »
Pilot: (short break again) « Confirm, this is NOT Bratislava? »
Tower: « You can believe me, this is Vienna!
Pilot: (once again short break) « But why? We want to go to Bratislava, not to Vienna! »
Tower: « Oscar Oscar Kilo, roger. Discontinue approach, turn left and climb to 5000 feet, vectors to Bratislava. »


Pilot : « … request heading to avoid. »
Controller : « To avoid what? »
Pilot : « To avoid further delay. »


Tower : « Hawk 20, is this the same aircraft declaring emergency about two hours ago ? »
Pilot : « Negative, Sir. It’s only the same pilot. »


Tower : « Delta Zulu Romeo, turn right now and report your heading. »
Pilot : « Wilco. 341, 342, 343, 344, 345… »


Pilot Trainee : « Tower, please speak slowly, I am a baby in English and lonely in the cockpit »


München II Towe r: « LH 8610 cleared for take-off. »
Pilot (LH 8610) : « But we are not even landed. »
Tower : Yes, who is then standing at 26 south ?  »
Pilot (LH 8801) : « LH 8801. »
Tower : « OK, then you are cleared for take-off. »


Controller : »CRX600, are you on course to SUL? »
Pilot : « More or less. »
Controller : « So proceed a little bit more to SUL. »


Washington D.C., Clearance Delivery : « GAF269, you are cleared to destination Indian Springs, via after take off radar vectors to 4000 feet, thereafter present position direct BOM, do not pass BOM at 6000 feet or below, after passing 15000 feet, turn right on heading 280 to intercept J156, direct ZZT thereafter intercept j158, own navigation, read back. »
GAF 269 : « Roger German Air Force 269 is cleared to Destination Indian Springs via after take off radar vectors to 4000 feet thereafter present position direct BOM do not pass BOM at 6000 feet or below after passing 15000 feet turn right on heading 280 to intercept J156 direct ZZT thereafter intercept j158 own navigation and I need another pencil. »


CTL : « Air France 123, are you an Airbus 340 or 320 ? »
Air France : « 340, of course ! »
CTL : « So would you mind switching on the other two engines and giving me 1000 ft/min or more climb ? »


Pilot : « Good morning, Frankfurt ground, KLM 242 request start and push please. »
Tower : « KLM 242, due to slot-time, expext start-up in 2 hours. »
Pilot : « confirm TWO HOURS delay ??? »
Tower : « affirmative »
Pilot : « In that case, cancel the ‘good morning’ ! »


CTL : « D-EXXX cleared to land,  please report number of persons on board. »
Cessna : « Pilot and two pax plus one dog »
(le cessna rebondit 4 fois sur la piste et s’immobilise enfin)
CTL : « assume the pilot-in-command was the dog ? »


Tower : « you have traffic at 10 o’clock, 6 miles. »
Pilot : « give us another hint please, we have digital watches ! »


Tower : « Delta Fox Alpha, hold position, marshall will park you. »
Pilot : « Roger, looking out for John Wayne. »


Pilot : « … Tower, call me a fuel truck. »
Tower : « Roger, you are a fuel truck. »


Tower : « Phantom-Formation crossing control zone whithout clearance, state callsign ! »
Pilot : « I’m not silly …. »


Cessna : « Jones tower, Cessna 12345, student pilot, I am out of fuel. »
Tower : « Roger Cessna 12345, reduce airspeed to best glide!! Do you have the airfield in sight ?!?!! »
Cessna : « Uh…tower, I am on the south ramp; I just want to know where the fuel truck is. »


This T-38 pilot ran out of fuel and decided to put it down on a road. He managed to coast into a gas station and said to the attendant ‘Fill’er up !’
The attendant stared at the pilot.
« You look surprised, i bet you don’t get too many aeroplanes asking for fuel », said the pilot.
The attendant replied : « True, most pilots use this airport, on the other side oh the road !


During taxi, the crew of a US Air departure flight to Ft. Lauderdale made a wrong turn and came nose to nose with a United 727.

The irate ground controller (a female) lashed out at the US Air crew screaming : « US Air 2771, where are you going ? I told you to turn right on ‘Charlie’ taxi way; you turned right on ‘Delta’. Stop right there. I know it’s difficult to tell the difference between C’s and D’s but get it right ».Continuing her lashing to the embarrassed crew, she was now shouting hysterically, « God, you’ve screwed everything up; it’ll take forever to sort this out. You stay right there and don’t move until I tell you to. You can expect progressive taxi instructions in about a half hour and I want you to go exactly where I tell you, when I tell you,and how I tell you. You got that, US Air 2771 ?? »
Naturally, the ‘ground control’ frequence went terribly silent until an unknown male pilot broke the silence and asked : « Wasn’t I married to you once ?… »


Entendu sur la fréquence Tour de Toulouse Blagnac (118.10 MHz) :
Pilote:
-« Air France 120 Echo Bravo, on approche 4 nautiques finale ILS 33
gauche. »
Contrôleur:
-« Air France 120 Echo Bravo, autorise atterrissage piste 33 gauche, le
vent est calme. »
Pilote:
-« équipage aussi …  »
Contrôleur:
-« Air France Echo Bravo, correction, le vent est nul …  »


Entendu sur la fréquence Sol de Toulouse Blagnac (121.90 MHz) : Un matin
avec un banc de brouillard assez fin qui masquait les pistes. Après
quelques atterrissages d’A320 et de 737, arrive un 747 qui n’était pas un
habitué du terrain. Une fois posé, cherchant à regagner le parking, le
pilote émet un doute quant à sa position. La contrôleuse, pleine de bonne
volonté, cherchant à rassurer le pilote, lui dit le plus naturellement du
monde : -« Vous êtes sûr Papa 40, j’en suis sûre, je vois votre queue qui
dépasse du brouillard.  » Ce à quoi le pilote plein d’humour répondit : – »
Vous êtes sûre que vous ne voyez pas ma dérive plutôt ? « .


Entendu sur la fréquence Tour de Roissy – Charles De Gaulle (119.25
MHz):
Contrôleur:
-« Air France 2679 deux nautiques et demi derrière un Airbus 320, piste
26gauche, autorise atterrissage.  » (C’est réglementaire dans certaines
conditions à Roissy). Pilote (qui n’avait pas l’air stressé outre mesure)
: -« Air France 2679, il est quand même un peu près non ?  »
Contrôleur:
-« Eh bien, reculez votre siège !  »


Entendu sur la fréquence Tour de Strasbourg Entzheim (126.875 MHz) alors
qu’un Airbus A320 était en finale:
Pilote:
-« Finale 23, Air France Victor Delta.  »
Contrôleur:
-« Air France Victor Delta, autorise 23. « et sans doute distrait par autre
chose, il ajoute : – » C’est pour un complet ?  » Pilote (ne manquant pas
d’humour) : – » Attendez, je demande l’avis des passagers !  » Cette réponse
fit rire le contrôleur qui, confus de sa question, s’en excusa.


Lu dans Info-Pilote (juin 2001):
Y a-t-il encore un contrôleur dans la Tour ? :
C’était la question qui, entre 9H30 et 9H55, c’est-à-dire à l’heure de
pointe de cette matinée du 18 avril, hantait les pilotes des appareils en
approche sur l’aéroport international d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. De
fait, il n’y en avait pas. Quatre se trouvaient en arrêt maladie, un autre
était coincé dans les embouteillages et le seul encore disponible avait
été obligé de prendre le repos réglementaire de 25 minutes après ses 3
heures d’activité… Tout le monde dut donc attendre, en l’air, qu’il soit
revenu derrière ses écrans !


Un co-pilote en compagnie raconte cette histoire réelle au sujet d’un
commandant de bord avec lequel il a souvent volé. Ce type est un excellent
pilote, sérieux et compétent, mais pas très bon ni très à l’aise dans sa
relation commerciale et humaine avec les passagers et l’équipage. Ainsi,
un jour que son avion attend pour s’aligner avant de décoller qu’un autre
liner se pose, ce dernier éclate un pneu à l’atterrissage et laisse sur la
piste de nombreux débris de caoutchouc rendant impossible le décollage
dans l’immédiat. Après un dialogue avec la Tour de contrôle qui l’informe
que la piste ne sera nettoyée que dans plusieurs minutes, il juge bon de
prévenir les passagers du retard qui en résultera en ces termes: – »
Mesdames et Messieurs, c’est votre commandant qui vous parle. Nous serons
probablement en retard de quelques minutes sur l’horaire prévu. En effet,
l’aéroport est fermé, le temps que l’on évacue les débris du dernier
appareil qui s’est posé.  »


Entendu sur la fréquence Tour de Quimper Pluguffan (118.625 MHz) :
Pilote:
– » Roméo Juliett, courte finale 10, je me touche … Euh !, je touche.  »
Contrôleur (un rien moqueur) : – » C’est peut-être un peu risqué à cette
phase du vol, Roméo Juliett !  »


Entendu sur la fréquence Tour d’Etampes(119.05 MHz) :
Exercice de déroutement par un élève-pilote …
Pilote:
-« Etampes, de Fox Victor Lima pour un détournement sur votre terrain, on a
l’information Delta.  » Contrôleur (sans se démonter) : – » Victor Lima,
vous avez un pistolet sur la tempe ?  » Pilote (surpris) : -« ??? Négatif,
Victor Lima.  »
Contrôleur:
-« Alors, Victor Lima, c’est un déroutement !!  »


Entendu sur la fréquence Tour de Toussus-le-Noble(119.30 MHz) : Un élève
pilote en navigation solo s’apprête à atterrir …
Pilote:
– » Fox Victor Zulu, finale 07 gauche.  »
Contrôleur:
– » Victor Zulu, autorise atterrissage 07 gauche, 090 degrés, 18 noeuds. »
Pilote:
-« J’atterris 07 gauche, Fox Victor Zulu.  »
Le pilote rate complètement son atterrissage, l’avion rebondit 4 ou 5 fois
sur la piste avant de s’immobiliser tant bien que mal après avoir avalé
plus de 900 mètres de piste. Contrôleur (hilare) -« Victor Zulu, je me
demande combien de fois je dois vous compter la taxe d’atterrissage ?  »
L’élève pilote n’a pas répondu à la question …


Lu sur le forum FNA:
Sur une plate-forme prés de grands étangs, un instructeur et son élève
s’alignent sur la piste pour décoller. A ce moment, un gros pélican vient
se poser à mi-piste. Il s’arrête au milieu de la piste et vaque à ses
occupations sans les regarder.
Contrôleur:
-« Cessna Quebec Zulu, autorisé au décollage piste 33, 310° pour 8 noeuds.
 » L’élève à l’instructeur : – » Qu’est ce que je fais ? Qu’est ce que je
fais ?  »
L’instructeur:
– » Que pensez-vous que vous devriez faire ?  »
L’élève:
– » Peut être que si je roule vers lui, ça va l’effrayer ?…  »
L’instructeur:
-« C’est une bonne idée.  »
L’élève fait rouler l’avion vers le pélican, qui lève le bec, puis
méprisant se replonge dans ses occupations et ne bouge pas.
Contrôleur:
-« Cessna Quebec Zulu, vous m’avez reçu ? Vous êtes autorisé à décoller 33,
vent 310° pour 8 noeuds.  » L’élève à l’instructeur : -« Qu’est ce que je
fais ? Qu’est ce que je fais ?  »
L’instructeur:
– » Que pensez-vous que vous devriez faire ?  »
L’élève:
-« Peut être que je pourrais prévenir la Tour ?  »
L’instructeur:
-« C’est une bonne idée.  »
L’élève:
– » Euh, … la Tour, il y a un pélican, euh … sur la piste.  » Apres un
long silence :
Contrôleur:
-« Cessna Quebec Zulu, maintenez votre position. Pélican sur la piste 33,
vous êtes autorisé pour un décollage immédiat, vent 310° pour 8 noeuds.  »
Deux secondes d’attente et, – par coïncidence -, le pélican s’envole.
Contrôleur:
– » Cessna Quebec Zulu, autorise au décollage piste 33, vent 310° pour 8
noeuds. Attention à la turbulence de sillage, décollage de pélican devant
vous, bon vol ! « 

3 réflexions au sujet de « Aéro-perles »

  1. On retrouve le sourire grace à toi Zepyaf ! Et on en a bien besoin en ce moment…

Laisser un commentaire