Ca soufflait fort, à Manchester…

Image de prévisualisation YouTube

3 remises de gaz puis déroutement Gatwick…

StorM

Interview de Jean-Louis Barber

Image de prévisualisation YouTube

L’enjeu de la grève à Air France

Je relaie ici le texte d’un collègue pilote sur long-courrier – je n’en suis pas l’auteur, mais j’adhère et je trouve que les raisons et l’enjeu du conflit sont fort bien expliqués.

Les pilotes de la compagnie ne sont ni des fous suicidaires, ni des inconscients jusqu’aux-boutistes. Le SNPL AF n’a plus fait grève depuis 2002, soit douze ans. Je laisse aussi aux ignorants, aux haineux et aux jaloux le terme de «privilégiés », qui fait rire quiconque connait mon parcours, comme celui de nombre de mes collègues…

Je voudrais simplement alerter sur la nature de la menace, faire comprendre les raisons de notre mobilisation, et amener à réfléchir tous ceux qui, faute d’information contradictoire, ne peuvent que croire les messages trompeurs d’une Direction très efficace en manipulation et disposant de relais zélés, qu’elle peut acheter à loisir (voir le « coup de gueule » bien orchestré d’une déléguée CFDT…)

Nous ne nous battons pas pour nous, surtout les vieux qui comme moi sont sur LC. (Que risquons-nous à voir démanteler le MC et surtout le CC d’Air France ? Pour les 5 à 10 ans qui viennent, rien ! Et dans 10 ans la majorité des CDB LC actuels sera à la retraite…)

Ce qui est sur la table n’est que la première étape d’un processus bien orchestré : La création d’une compagnie « pan européenne » de droit portugais (très proche de l’irlandais) afin de délocaliser pour commencer les emplois les plus facilement dé localisables : Les PN (je parle des pilotes, qu’il faut abattre en premier, vu leurs accords de protection de périmètre. Ensuite, ce sera les PNC, c’est plus facile…). En effet, quelle différence entre un CDG TXL CDG et TXL CDG TXL en plage journalière ? Aucune. Tu fais simplement faire les mêmes vols par des PN sous contrat étranger.

Ainsi tu échappes aux charges patronales françaises exorbitantes, tu payes moins tes portugais, slovènes, polonais et ensuite chinois, tu te fais plein de tunes et les banques et tes actionnaires se frottent les mains. Sauf que tu as tué l’emploi PN français sur le MC et le CC. Mais ça tu t’en fiches !

Tu siphonnes le marché français, étrangle le MC AF (Mais ce n’est pas ton problème, tu es PDG d’une holding, et seul le résultat de ta holding compte. AF c’est le problème de son PDG… Ca tombe bien tu ne l’aimes pas plus que ça !)

Ensuite, qu’est ce qui se passe ? Restent les non-délocalisables : le PS. Ceux là même qui croyaient bon d’applaudir quand tu as équarri les navigants, ces salauds de privilégiés. Sauf qu’ils n’ont plus de boulot, puisque tes escales de base sont maintenant nombreuses à l’étranger, bien installées en Tchéquie, Portugal, Grèce et, si ceux-ci deviennent trop chers, en Bulgarie, Roumanie, mais plus rien en France ! On n’arrête pas un système qui rapporte… Donc tu fermes tes bases France, qui n’ont plus rien à faire. PDV financés par tes bénéfices faits avec Transavia Europe en détruisant l’impossible marché du travail français, ce dont tu te moques toujours autant.

C’est déjà ce qui est fait sur LC : TOUTES les escales LC d’Air France sont passées ces dernières années sous contrat local, ou au mieux faites par KLM…

L’avenir selon ADJ ? Pour les pilotes actuels d’Air France, un espace de plus en plus restreint, car après le CC, le MC, viendra pour les mêmes raisons inchangées le tour du LC, à échéance de 10, 15 ans … Pour les autres pilotes français et ceux du futur, un avenir à l’étranger. L’Etat français y perdra les charges et les impôts. Et Dieu sait que nous en payons, nous, comme nos loyers, d’ailleurs, sans compte off shore ! Nous qui ne sommes ni des « sans dents » ni des « illettrés » mais des « privilégiés »… Et la CRPN ira rejoindre le puit sans fond de l’AGIRC et ARCO… Mais ça, à 1 million d’euros annuels, toi, tu t’en bas les…

Au-delà de l’exil forcé des pilotes, qui feront leur avenir en langue anglaise, quid des PNC et du PS ?

Les premiers seront remplacés par des populations de moins disant sociaux, et la différence entre les contrats PNC AF et ceux de l’étranger sont sans commune mesure avec les différences entre les contrats pilotes AF et étrangers. Quand au PS AF, il disparaitra faute d’emploi, et sera délocalisé en Inde pour la paye, au Maroc pour l’entretien, à Amsterdam pour le Siège, et les chambres de commerce feront les touchées de la Compagnie qui marche : Transavia Europe (dans laquelle d’ailleurs des pilotes français voleront certainement…).

Alors la CFDT, la CGC qui nous attaque aujourd’hui feraient bien gaffe de ne pas trop croire les promesses obtenues de la Direction pour ce soutien…

Si nous perdons ce conflit, nous, vieux dinosaures, nous en iront progressivement, derniers détenteurs d’un vrai statut de salarié de droit français. Les autres pilotes français iront voler ailleurs, car on a besoin de pilotes partout… Ils ne gagneront pas beaucoup moins et même, pour certains feront de meilleures carrières. C’est un beau métier, que l’on décolle de HGK ou de Paris… Mais en France, il ne restera rien de l’aéronautique, que les chambres de commerce et Transavia Europe, sans aucun employé français…

C’est cela que nous combattons, cet avenir, pour les jeunes pilotes, les enfants, les vôtres peut être, qui souhaiteraient exercer ces métiers sous droit français, même aménagé. Ceux qui ne comprennent pas cela aujourd’hui, où ne veulent croire qu’à la propagande de nos « Elites » dirigeantes devront s’en souvenir quand leur tour et celui de leurs enfants sera venu.

 

Des pilotes de lignes qui paient pour voler…

Stop P2F // Interdiction de vente d’heures de vol aux pilotes de ligne

Madame, Monsieur,
Nous vous écrivons afin de porter à votre connaissance une pratique qui consiste à vendre à des pilotes de ligne (ou d’hélicoptère) des blocs d’heures de vol sur avion ou hélicoptères multi-pilotes.
Il est scandaleux qu’un pilote doive payer de 30 à 80 000 euros pour voler 300 à 1200 heures sur un Airbus 320 ou Boeing 737 avec 150 personnes a bord.
En effet, toute personne achetant un billet de transport à une compagnie aérienne s’attend, à juste titre, à être confié à des pilotes professionnels employés et payés par la compagnie, c’est à dire avec un statut de travailleur rémunéré.
Il doit être rappelé qu’un pilote de ligne doit posséder au minimum une licence commerciale pour piloter un avion de ligne avion classé « multi-pilotes ».
Cette pratique consistant à faire payer les équipages, connue sous le nom de « pay to fly » (p2f) soulève donc la question de la responsabilité effective du pilote qui paie pour voler. Dans le cas (normal) où le pilote est rémunéré, son salaire achète entre autre le fait qu’il assume la responsabilité du vol et sa sécurité. En renversant le sens du flux financier, la compagnie se place en position de fournisseur de service pour le pilote payant. Ceci amoindrit ou annule l’endossement de responsabilité par le pilote avec des conséquences implicites sur le niveau de sécurité du vol.
Une telle pratique est maintenant rendue impossible aux Etats-Unis d’Amérique par la FAA (l’agence Fédérale Américaine de l’Aviation) cependant des compagnies comme EagleJet (agence de « recrutement » basée en Floride) continuent d’envoyer contre financement des pilotes dans des compagnies opérant en Europe, telles que Astreus Airline, Wizzair, Strategic Airline, etc…
Ces compagnies prétextent que le pilote, en payant des blocs d’heures de vol, acquiert de l’expérience. Ceci n’est qu’une excuse scandaleuse pour diminuer leur coûts d’exploitation en soutirant de l’argent de ces copilotes, pourtant qualifiés JAR (Joint Airworthiness Requirements, licences européennes),
Pendant ce temps, des milliers de pilotes européens qualifiés ne trouvent pas d’emplois, en partie parce que certaines compagnies aériennes utilisent des pilotes qui les payent pour travailler. Vous pouvez deviner que si on tolère ce genre de pratique, les conditions de travail des pilotes continueront d’être tirées vers le bas, au risque de tuer la profession.
Dans l’intérêt des citoyens Européens, des passagers, et des pilotes qui sillonnent le ciel Européen, nous vous demandons d’émettre une proposition de loi afin d’endiguer la vente de blocs d’heures de vol aux pilotes par les compagnies et intermédiaires (dont la responsabilité en cas de crash est questionnable).
S’il s’avérait impossible de légiférer en Europe, nous vous demandons que les passagers soient au moins informés des compagnies pratiquant le « pay to fly » par le biais d’une liste officielle. Cette liste serait par exemple accessible sur internet et pourrait être disponible à la demande dans les agences de voyage.
En vous remerciant de l’attention que vous aurez accordé à cette requête, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations respectueuses.
Les pilotes professionnels avec le soutien du SNPL France ALPA
// Professional pilots with the SNPL France ALPA support

http://www.avaaz.org/fr/petition/p2f_must_stop/?trXGmib

N’oubliez pas d’aller signer, merci !

Eighty

Un film d’une qualité professionnelle qui ne verra peut-être pas le jour pour les 80 ans d’Air France, faute d’autorisations…

Félicitations à Hugo pour ce superbe boulot…

Un mois sur 340

La nouvelle et magnifique vidéo de Jérôme…

Votre prochain vol en coupe

Un petit post un peu technique pour vous présenter un site assez utile et qui m’a surtout bien bluffé !

Soit un A320 qui va partir le 19 mai de Paris Charles de Gaulle (LFPG) vers Tel-Aviv (LLBG) vers 11h locales (soit 9h UTC) pour un vol de 4h environ, au niveau de vol 350.

Grâce à ce merveilleux site, on va pouvoir obtenir une coupe de la masse d’air rencontrée par cet avion, avec les risques de givrage, turbulence, altitude et passage de la tropopause, altitude des nuages, vent effectif de face/arrière/travers… bref une mine d’informations présentée en une seule image !

Voilà pour le vol donné en exemple ci-dessus :

Gramet

Pour vos favoris, voilà le lien pour le site en anglais : Ogimet

 

 

Vous prendrez bien un CafePN ?

Lien

C’est le moment de la déclaration d’impôts…

Si vous êtes navigant et que vous ne connaissez pas CafePN c’est le moment d’aller jeter un oeil.

cafePN

Ce merveilleux site créé par un collègue copilote AF importe votre planning de l’année 2013 (format Google, iCal, scan ou à la main) et calcule tout seul le montant de vos frais professionnels de l’année en fonction des rotations et du temps passé dans les différentes escales, tout en respectant les taux de change officiels. Les différents tableaux et le calcul des kilomètres voiture sont en accès libre, le calcul des frais est immédiat et coûte 5,99€.

Air Tahiti

Image de prévisualisation YouTube

La vidéo n’est pas toute neuve mais je m’aperçois que je ne l’avais jamais postée ici ! Merci à Angel de m’y avoir fait penser.

Fly – a metaphor for life

La dernière (magnifique) vidéo mitonée par mon ami Jérôme !

A day in the sky

Une journée de vols dans le ciel européen, modélisé à partir des trajectoires des avions. Notez la trace des « tracks » au dessus de l’Atlantique, véritables autoroutes du ciel, à 0’35″… Et les trajectoires de régulation radar optimisées par les contrôleurs de Londres.

Superbe !