Night Flights

Image de prévisualisation YouTube

Le premier opus de la dernière série réalisée par Hugo Possamai, un talentueux collègue, pilote A320 Air France.

Pay to Fly…

Tu as 80.000 euros et aucune expérience ? Va transporter des passagers !

Image de prévisualisation YouTube

Orly Sunset

(réalisé en 2 minutes avec la merveilleuse appli Replay sur iPhone)

Tu mourras moins bête : la peur en avion !

J’avais eu l’honneur de donner quelques infos (ici et) à Marion Montaigne pour son site « Tu mourras moins bête » il y a quelques années, et son super blog-BD a le succès qu’il mérite car il vient d’être adapté en web-série sur Arte Creative ! J’ai intégré un épisode qui m’est cher ci-dessous, mais n’hésitez pas à aller voir toute la série en cliquant ici !

Arrivée au parking

Merci Benoit @avoisefirst !

Ryanair : lisez et signez !

Je vous avais signalé ici en 2013 un excellent dossier sur « La face cachée de Ryanair » –  l’APNA (Association des Professionnels Navigants de l’Aviation) vient de publier un numéro spécial très bien documenté qui fait le point sur les subventions publiques, les sociétés écrans, Jersey, la Suisse, le Luxembourg, Chypre, l’Irlande…

Si le sujet (un peu technique) vous intéresse vous pouvez lire le dossier complet ici : http://www.apna.asso.fr/images/sampledata/apna_mag/APNA_mag_HS.pdf

Vous pouvez lire également un article sur les conditions de travail racontées par un pilote, et le business model ici : http://www.apna.asso.fr/actifs/dossier-ryanair

Après avoir lu tout ça, vous devriez être mûr pour signer la pétition APNA – Anti-corruption : http://apna.asso.fr/apna-anticorruption

Paris – Riga au cockpit

Un joli souvenir d’un père qui filme son fils, copilote sur Air Baltic :

How airplanes are made

Image de prévisualisation YouTube

Ca soufflait fort, à Manchester…

Image de prévisualisation YouTube

3 remises de gaz puis déroutement Gatwick…

StorM

Interview de Jean-Louis Barber

Image de prévisualisation YouTube

L’enjeu de la grève à Air France

Je relaie ici le texte d’un collègue pilote sur long-courrier – je n’en suis pas l’auteur, mais j’adhère et je trouve que les raisons et l’enjeu du conflit sont fort bien expliqués.

Les pilotes de la compagnie ne sont ni des fous suicidaires, ni des inconscients jusqu’aux-boutistes. Le SNPL AF n’a plus fait grève depuis 2002, soit douze ans. Je laisse aussi aux ignorants, aux haineux et aux jaloux le terme de «privilégiés », qui fait rire quiconque connait mon parcours, comme celui de nombre de mes collègues…

Je voudrais simplement alerter sur la nature de la menace, faire comprendre les raisons de notre mobilisation, et amener à réfléchir tous ceux qui, faute d’information contradictoire, ne peuvent que croire les messages trompeurs d’une Direction très efficace en manipulation et disposant de relais zélés, qu’elle peut acheter à loisir (voir le « coup de gueule » bien orchestré d’une déléguée CFDT…)

Nous ne nous battons pas pour nous, surtout les vieux qui comme moi sont sur LC. (Que risquons-nous à voir démanteler le MC et surtout le CC d’Air France ? Pour les 5 à 10 ans qui viennent, rien ! Et dans 10 ans la majorité des CDB LC actuels sera à la retraite…)

Ce qui est sur la table n’est que la première étape d’un processus bien orchestré : La création d’une compagnie « pan européenne » de droit portugais (très proche de l’irlandais) afin de délocaliser pour commencer les emplois les plus facilement dé localisables : Les PN (je parle des pilotes, qu’il faut abattre en premier, vu leurs accords de protection de périmètre. Ensuite, ce sera les PNC, c’est plus facile…). En effet, quelle différence entre un CDG TXL CDG et TXL CDG TXL en plage journalière ? Aucune. Tu fais simplement faire les mêmes vols par des PN sous contrat étranger.

Ainsi tu échappes aux charges patronales françaises exorbitantes, tu payes moins tes portugais, slovènes, polonais et ensuite chinois, tu te fais plein de tunes et les banques et tes actionnaires se frottent les mains. Sauf que tu as tué l’emploi PN français sur le MC et le CC. Mais ça tu t’en fiches !

Tu siphonnes le marché français, étrangle le MC AF (Mais ce n’est pas ton problème, tu es PDG d’une holding, et seul le résultat de ta holding compte. AF c’est le problème de son PDG… Ca tombe bien tu ne l’aimes pas plus que ça !)

Ensuite, qu’est ce qui se passe ? Restent les non-délocalisables : le PS. Ceux là même qui croyaient bon d’applaudir quand tu as équarri les navigants, ces salauds de privilégiés. Sauf qu’ils n’ont plus de boulot, puisque tes escales de base sont maintenant nombreuses à l’étranger, bien installées en Tchéquie, Portugal, Grèce et, si ceux-ci deviennent trop chers, en Bulgarie, Roumanie, mais plus rien en France ! On n’arrête pas un système qui rapporte… Donc tu fermes tes bases France, qui n’ont plus rien à faire. PDV financés par tes bénéfices faits avec Transavia Europe en détruisant l’impossible marché du travail français, ce dont tu te moques toujours autant.

C’est déjà ce qui est fait sur LC : TOUTES les escales LC d’Air France sont passées ces dernières années sous contrat local, ou au mieux faites par KLM…

L’avenir selon ADJ ? Pour les pilotes actuels d’Air France, un espace de plus en plus restreint, car après le CC, le MC, viendra pour les mêmes raisons inchangées le tour du LC, à échéance de 10, 15 ans … Pour les autres pilotes français et ceux du futur, un avenir à l’étranger. L’Etat français y perdra les charges et les impôts. Et Dieu sait que nous en payons, nous, comme nos loyers, d’ailleurs, sans compte off shore ! Nous qui ne sommes ni des « sans dents » ni des « illettrés » mais des « privilégiés »… Et la CRPN ira rejoindre le puit sans fond de l’AGIRC et ARCO… Mais ça, à 1 million d’euros annuels, toi, tu t’en bas les…

Au-delà de l’exil forcé des pilotes, qui feront leur avenir en langue anglaise, quid des PNC et du PS ?

Les premiers seront remplacés par des populations de moins disant sociaux, et la différence entre les contrats PNC AF et ceux de l’étranger sont sans commune mesure avec les différences entre les contrats pilotes AF et étrangers. Quand au PS AF, il disparaitra faute d’emploi, et sera délocalisé en Inde pour la paye, au Maroc pour l’entretien, à Amsterdam pour le Siège, et les chambres de commerce feront les touchées de la Compagnie qui marche : Transavia Europe (dans laquelle d’ailleurs des pilotes français voleront certainement…).

Alors la CFDT, la CGC qui nous attaque aujourd’hui feraient bien gaffe de ne pas trop croire les promesses obtenues de la Direction pour ce soutien…

Si nous perdons ce conflit, nous, vieux dinosaures, nous en iront progressivement, derniers détenteurs d’un vrai statut de salarié de droit français. Les autres pilotes français iront voler ailleurs, car on a besoin de pilotes partout… Ils ne gagneront pas beaucoup moins et même, pour certains feront de meilleures carrières. C’est un beau métier, que l’on décolle de HGK ou de Paris… Mais en France, il ne restera rien de l’aéronautique, que les chambres de commerce et Transavia Europe, sans aucun employé français…

C’est cela que nous combattons, cet avenir, pour les jeunes pilotes, les enfants, les vôtres peut être, qui souhaiteraient exercer ces métiers sous droit français, même aménagé. Ceux qui ne comprennent pas cela aujourd’hui, où ne veulent croire qu’à la propagande de nos « Elites » dirigeantes devront s’en souvenir quand leur tour et celui de leurs enfants sera venu.