Brouillard givrant

Lundi 7 décembre, 7h du matin à Roissy – visibilité horizontale 350m, brouillard givrant, nous partions vers Mexico en 777 Cargo. Lors du roulage en ligne droite et lorsque l’avion était arrêté pour le dégivrage, le copilote de renfort a pu prendre quelques photos de cette ambiance fantomatique…

Nous connaissons quasiment par cœur les voies de circulation de Roissy mais l’utilisation de la “moving map” est très intéressante dans des cas de roulage par faible visibilité. Elle nous indique la position GPS et l’orientation de l’avion sur un plan du terrain vu du dessus, que l’on peut glisser et zoomer par des gestes tactiles. Nous avons une autre aide : le RAAS, pour “Runway Awareness and Advisory System” qui nous avertit si nous approchons d’une piste pour ne pas y pénétrer par mégarde – (la voix synthétique étant féminine, nous l’appelons Marguerite du RAAS).

(image https://aviation.stackexchange.com/ )

Une fois l’avion débarassé de la glace qui encombrait ses ailes, nous avons pu décoller pour 11h de vol, survoler le sud de l’Islande et le Groenland malheureusement sous les nuages, traverser le grand nord canadien puis les USA au dessus de Chicago, Saint-Louis, Dallas, Memphis, Houston, voir au loin les fumerolles du Popocatepetl en éruption, et nous poser à Mexico sous un grand soleil et 21°c.

Ca change du brouillard givrant.

4 réponses sur “Brouillard givrant”

  1. Pierre
    Yves
    André
    = PYA mon premier pseudo sur internet (radio cockpit a l’époque )
    AF pour Air France
    Et Le Piaf pour l’oiseau… qui vole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.