Vol cargo imprévu

Hier soir j’ai dépanné le planning qui m’a appelé à 22h pour remonter un avion cargo de Marseille à CDG !

J’avais mis « ok vol » sur mon planning pendant le milieu de ma semaine de repos, et cet avion dont l’équipage arrivait en « butée » de temps de service de vol s’est posé a Marignane vers 3h30. Ils arrivaient d’Abidjan via Port-Harcourt et le chargement là-bas avait pris 4h de plus que prévu… De ce fait, réglementairement les pilotes ne pouvaient pas faire tout le vol vers CDG car leur amplitude de travail approchait les 16h malgré l’utilisation de toutes les marges possibles, et ils se sont donc posés à Marseille.
Coucher 23h, réveil 2h30, arrivée MRS 3h30 en même temps que l’avion, complément de plein carburant, décollage 31R, direct URELO à 4000ft (!) et 1h01 de vol plus tard nous nous sommes posés à CDG.
Après avoir été longtemps basé Marseille sur A320 je ne pensais pas y décoller en 777 un jour… Je suis ravi d’avoir pu dépanner la compagnie et faire un petit vol supplémentaire – retour prévu en mise en place sur le MRS CDG de 9h15, et petite sieste à prévoir cet après-midi quand même !

7 réponses sur “Vol cargo imprévu”

  1. Une directe URELO depuis Marseille ce doit être du jamais vu !!
    Rien à voir mais quel dommage que Parly « la visionnaire aveugle » ait démantelé la flotte cargo…

  2. J’ai suivi votre arrivée sur live atc et un bloc à 30, une heure d’avance bravo ^^ Une question (absolument pas urgente) Un ANA
    FRA-HND vous précédait et a prit une route sensiblement plus basse que la votre en traversant joyeusement la chine que vous avez soigneusement évité, y a t il une raison particulière (redevances de survol plus cheres qu’en russie, ou route optimisée par les ops AF ?) Bon repos, cordialement. marc.

  3. Merci Marc ! Oui je pense que la route est optimisée par les ops AF en fonction des coûts de redevance de route et des vents… mine de rien FRA est 1h à l’Est et ça peut suffire à justifier une route plus sud au final… mais j’ai pas la réponse précise !… bonne soirée

  4. Merci pour votre réponse. Et merci aussi pour les belles images et commentaires didactiques du vol qui doivent contribuer à faire naitre de nombreuses vocations parmi vos lecteurs, même si l’avenir de la profession est loin d’être pavé de roses.

  5. Concernant la non occultation de vos chambres c’est étonnant et j’imagine assez pénible pour les siestes aussi, car »de mon temps » (^^) la qualité des rideaux d’occultation était en tête de listes des pré requis pour valider un hôtel équipage. Bonne dernière journée Cdlt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *