Hop, en vrai.

Bon, maintenant si vous avez du mal à essuyer votre petite larme d’émotion, projetez-vous mentalement dans le terminal 2G à CDG, débarquant d’un avion au large sous la pluie avec 20kt de vent, ça va aller mieux.

2 réponses sur “Hop, en vrai.”

  1. Ben je sais pas, c’est pas agréable, la pluie quand on débarque au large, si ? C’est pareil en descendant d’un A320 en B9 d’ailleurs !

Laisser un commentaire